Sexualité : Parlez-en!

LA_LaCommunicationParlezVousEn1

La communication sexuelle peut aborder une variété de sujets : Vos désirs, les méthodes de contraception/protection, vos fantasmes et fétichismes, et plus. Amusez-vous!

Il est impossible de le nier : parler de sexe, ça peut être inconfortable. Tout au long de notre vie, nous avons eu nos cerveaux lavés afin de penser que la sexualité est un sujet de conversation tabou, sale, honteux ou à éviter à tout prix. Pourtant, il est important d’en discuter, car il n’y a pas qu’une « bonne » façon d’être sexuel. Le monde de la sexualité est vaste, rempli de diversité, de préférences, de fétichismes et de précautions à prendre. Que désire votre partenaire? Que désirez-vous? Est-ce que vous êtes dans une relation monogame/ouverte/etc.? Comment allez-vous vous protéger contre les grossesses et/ou les ITS? Quels sont vos secrets et désirs les plus profonds? Quelles sont vos limites? Ce sont toutes des questions à se poser l’un à l’autre afin d’assurer une sexualité qui satisfait à tous les partenaires, qui est sécuritaire, et évidemment, complètement consensuelle.

La conversation portant sur le sujet de la sexualité débute habituellement pendant l’enfance. Un jeune demande à ses parents comment sa petite sœur est entrée dans le ventre de maman, ou pourquoi il doit cacher certaines parties de son corps en public. Plus tard à l’école, on commence à parler d’anatomie, de relations saines, de puberté et de protection. Désormais, il y a parfois un manque dans le curriculum, et ce jeune, qui est maintenant adolescent, peut encore avoir des questions. Dans un cas comme celui-ci, il est important que les parents soient confortables et honnêtes avec leur enfant, afin d’habituer ce jeune à la communication par rapport à la sexualité. En effet, le fait d’avoir des parents ouverts à la discussion du sujet de la sexualité peut aider les adolescents à mieux communiquer dans le contexte d’un couple amoureux, notamment avec la discussion de l’utilisation du condom (Whitaker, Miller, May et Levin, 1999). Dire à nos jeunes, ou aux moins jeunes qu’il ne faut pas parler de sexe pourrait nuire à leurs relations futures, leur santé mentale et physique, ainsi qu’à leur estime de soi.

Évidemment, la communication est importante tout au long d’une relation et peu importe l’âge des partenaires. Il faut dire à son compagnon tout ce que l’on peut afin de rendre l’expérience sexuelle satisfaisante et sécuritaire, alors comment pouvons-nous faciliter cette conversation? Voici quatre trucs qui peuvent vous guider :

  1. Commencez par discuter de sexe dans une situation non-sexuelle. Pas nécessairement à la table à manger (ce n’est pas nécessairement un mauvais endroit, allez-y si cela vous fait!), mais à un moment et dans un endroit où tous sont confortables. De cette façon, il est possible de discuter, sans se sentir forcé(e) de faire quelque chose que l’on ne veut pas faire et que l’on n’a pas encore dit à l’autre. De plus, quelle excellente façon d’initier un moment romantique, en dévoilant ses désirs et ses fantasmes!
  2. Discutez à nouveau juste avant d’initier les activités sexuelles. Il faut déterminer quelles sont les limites, les outils de protection, ainsi que les « safewords », avant de commencer. Sinon, vous risquez de faire quelque chose que votre partenaire n’est peut-être pas confortable à faire. Il faut toujours demander la permission avant de faire quelque chose de nouveau. Vous pouvez aussi montrer à votre compagnon ce qui vous excite, soit directement sur vos corps, soit via la littérature, l’art, les photos, les vidéos, les sons, etc., en ce moment opportun.
  3. Continuez à parler durant vos activités sexuelles. Un peu plus fort, plus vers la droite, moins vite, est-ce que ça va encore? Ne laissez pas votre partenaire seul(e)!
  4. Finalement, il faut en discuter lorsque la session est terminée. Les points forts, les points à améliorer pour la prochaine fois, comment on se sent, qu’essayons-nous la prochaine fois? Par la suite, répétez ces quatre trucs afin de continuer et développer la conversation! Il est important de mettre son amant à jour sur tout changement et d’être ouvert aux possibles nouveautés.

La communication assure que tout le monde est sur la même page, est confortable et confiant(e), et surtout, est satisfait(e)! Le plus tôt nous commençons à nous ouvrir à la discussion de ce sujet, le plus tôt nous pouvons nous ouvrir à un monde de plaisirs! N’oubliez pas, il n’y a aucune raison d’avoir honte de sa sexualité! Gardez la communication ouverte afin de vous ouvrir au monde merveilleux de la sexualité humaine.

Author Details
Étudiante en Info-Com. Féministe. Fanatique de la technologie, du maquillage et des sciences. Retrouvez-moi sur Twitter pour en savoir plus au sujet de la sexualité!
Partagez!