soccer masculin : Le Bleu et Or gagne et perd dans ses derniers matchs à domicile

par Normand d’Entremont

L’équipe de soccer masculin de l’Université de Moncton a été sur chaque côté de deux résultats serrés à domicile la fin de semaine passé.

Les Aigles Bleus ont remporté un match 3 à 2 face aux Axemen d’Acadia University et se sont ensuite avoué vaincus 2 à 1 contre les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB).

D’abord, samedi, les Aigles ont marqué trois buts pour seulement la deuxième fois de la saison, dont deux de Bourama Simpara, pour l’emporter sur Acadia.

Le match n’a pas commencé de façon favorable pour le Bleu et Or lorsque Zachary Shaffelburg a ouvert la marque pour les Axemen à la 13e minute. Toutefois, Moncton a riposté à la 29e sur un but de Thibault Pascale.

Dans la deuxième moitié, Bourama Simpara a marqué deux fois dans moins que 5 minutes, à la 65e et la 69e pour créer une avance de 3 à 1 pour les Aigles. Shaffelburg a ensuite trouvé le filet pour la deuxième fois une minute plus tard pour diminuer l’avance à un, mais Moncton a réussi à résister la pression des Axemen pour le reste du match pour afficher la victoire.

« Il faut absolument battre les équipes derrière nous, non seulement pour les points, mais aussi pour la confiance », affirme Sylvain Rastello, entraineur en chef des Aigles Bleus. « Le message toute la semaine était de rester patient contre Acadia et de garder possession du ballon. La meilleure défense qu’on pouvait avoir était d’avoir possession du ballon, et je pense que nous l’avons maitrisé environ 75% de la possession ».

Simpara, un joueur que Rastello juge comme « appliqué dans tout ce qu’il fait » et « un grand joueur pour (les Aigles) a certainement laissé sa marque sur le match, marquant deux buts et créant également le premier avec une transversale précise. Il était content de la performance de l’équipe.

« C’était un match décisif, nous avions vraiment besoin de la victoire », souligne le joueur du match. « Je félicite vraiment toute l’équipe, nous étions solidaire, nous avons bien joué ensemble et j’ai profité de cela pour marquer les buts ».

Ensuite, dans leur dernier match à domicile de la saison, les Aigles ont se sont retrouvés sur le mauvais côté du résultat, subissant une défaite de 2 à 1 contre UNB. Avant le match, les joueurs de cinquième année, Maxime Ferlatte et Arnaud St-Jacques Gagnon, ainsi que ceux de quatrième année, Phillipe Goguen, Charles Tousignant et Simon Lesage, ont été reconnus pour leurs carrières.

Bourama Simpara a donné une première avance aux Aigles à la 38e minute, mais l’avance ne durerait pas longtemps alors qu’Alexandre Haiart a répondu pour les Varsity Reds deux minutes plus tard.

Dans la deuxième moitié, Pascale Thibault a été éjecté de la partie avec un carton rouge, et UNB en a profité lorsque Phillip Demers a marqué le but gagnant à la 74e minute sur un coup de tête lors d’un corner. UNB a su défendre son avance pour afficher la victoire.

« Je suis déçu du résultat, mais pas de la performance de l’équipe », souligne Rastello. « Nous avons quand même joué une grande partie du match à 10 contre 11 et je pense même qu’on a fait le jeu à 10 à 11. Je n’ai rien à reprocher aux gars au niveau de la performance ».

Toutefois, Rastello était surtout frustré de l’arbitrage qui, selon lui, aurait été un facteur décisif dans le résultat du match.

« Nous ne savons jamais d’un match à l’autre ce qu’il va nous arriver du côté de l’arbitrage. Je pense qu’il y a un penalty fragrant qui a été manqué, et l’incident qui nous a fait perdre un joueur n’a pas été juste alors que le joueur de l’équipe adversaire s’en est sorti assez bien. C’est toujours dommage quand c’est l’arbitrage qui décide le résultat d’un match, surtout des matchs important comme celui-là ».

Le Bleu et Or (4-5-2) voyagera maintenant à Terre Neuve pour disputer ses deux derniers matchs de l’année avec les Sea-Hawks de Memorial University cette fin de semaine. En égalité pour la 5e position, les Aigles n’ont plus besoin qu’une victoire pour assurer leur participation en séries.

« Les matchs de cette fin de semaine sont très importants », remarque Rastello. « Après les deux premières équipes, il y a cinq équipes qui se retrouvent à quelques points d’un et l’autre, donc sur deux matchs tout est faisable ».

Partagez!