Touché Atlantique II encore un grand succès

par Normand d’Entremont

Pour la deuxième année consécutive, le campus de l’Université de Moncton a accueilli la Ligue canadienne de football (LCF) cette fin de semaine pour l’évènement Touché Atlantique. Devant une foule dynamique, les Tiger Cats de Hamilton et les Stampeders de Calgary ont donné droit à un spectacle offensif qui était loin du jeu débraillé de l’année dernière.

Malgré le fait que la partie ne se soit pas vendue à complet, le commissaire de la LCF, Mark Cohon, s’est affirmé encouragé par la deuxième édition de Touché Atlantique.

« Je pense qu’il y a deux facteurs qui ont joué là-dedans », fait voir Cohon. « D’abord, le logiciel de vente en ligne est tombé en panne lors de la première journée de vente, ce qui a donné l’impression aux gens qu’il ne restait plus de billets. De plus, les sièges restants, étant derrière les zones de touchés, ne satisfaisaient pas à certains spectateurs.

Étant encore un grand succès, l’évènement a fait soulever la discussion portant sur la possibilité de Moncton comme ville hôte pour une équipe de la LCF. Même si Cohon était encouragé de l’évènement, il ne se commettait pas à donner une réponse ferme sur les chances à Moncton d’accueillir une équipe.

« C’est sur que ça représente une sorte d’épreuve pour Moncton à savoir si la ville peut supporter une équipe », ajoute-t-il. « Mais, comme qu’a été le cas jusqu’à présent pendant mon mandat, nous voulons nous assuré que tout est fait de façon méthodique avant de poursuivre à des décisions concrètes ».

D’ailleurs, le commissaire a dévoilé son intention de créer un « conseil du commissaire » pour regrouper les chefs d’entreprises de partout en Atlantique, une autre étape qui rentre dans l’idée de processus calculé.

« L’importance, c’est de créer de bonnes relations d’affaires avec les entreprises ici », souligne Cohon. « J’ai eu la chance à parler avec Scott McCain et Andrew Oland, par exemple, pour solidifier notre stratégie. Éventuellement, si nous devons faire des affaires ici, nous devrons avoirs des conseillers pour procéder ».

Un nom évidemment absent à cette liste était celui de Robert Irving, mais le commissaire a déclaré qu’il avait l’intention de parler à tous ceux qui seraient de grands joueurs en questions d’affaires.

En ce qui concerne la possibilité d’un troisième Touché Atlantique l’année prochaine, le commissaire n’a pas voulu s’affirmer d’un côté ou de l’autre.

« Il faudra encore une fois évaluer l’évènement afin de décider si nous retournerons l’année prochaine. Le plus gros obstacle sera le fait que ce sera le 100e anniversaire de la Coupe Grey, et nous serons ainsi très occupés. Nous allons surement faire quelque chose ici en Atlantique, mais ce ne sera peut-être pas un match ».

D’ailleurs, si Cohon n’a pas été complètement encourageant en ce qui concerne le football en Atlantique l’année prochaine, il a laissé une grande porte ouverte pour l’année 2013, la saison durant laquelle les Tiger-Cats chercheront des lieux à jouer durant la rénovation de leur stade actuelle. Et, si c’est pour reproduire une performance semblable à celle de dimanche dernier, l’équipe sera surement bien accueillie à Moncton.

Partagez!