Tragédie canadienne

 

Contrairement à notre pays voisin, il est plutôt rare d’entendre parler de fusillades. Pourtant, une telle tragédie canadienne est survenue dimanche soir dans la mosquée du Centre Culturel Islamique de Québec. Selon les témoins, tout de suite après la cinquième et dernière prière quotidienne, soit l’al-‘icha, un homme est entré pour fusiller les dos tournés. Cette affreuse attaque a tué six hommes et blessé dix-neuf autres.

 

Ces six hommes étaient des pères, des frères, des professeurs d’université, des personnes contribuant à la société. L’un d’eux n’avait que trente-cinq ans et était un père de trois jeunes filles. Ces personnes aimaient, étaient aimées, étaient innocentes et étaient humains, contrairement à cet acte criminel.

 

Justin Trudeau a rapidement répondu en dénonçant fermement ce crime, catégorisant cette attaque d’acte terroriste. Il déclare dans une conférence de presse qu’il ne s’y trouve pas de place au Canada pour une telle violence insensée. Notre pays, qui est reconnu pour son multiculturalisme important et comme l’un des pays les plus diversifiés ethniquement au monde, prône que la diversité et l’ouverture d’esprit fait sa force. Le Premier Ministre s’est assuré de rappeler ces valeurs canadiennes pour dénoncer cet acte contre des canadiens innocents qui ne faisaient qu’exercer leur liberté de religion.

 

Selon les autorités, il n’a pas encore été dévoilé de motif précis pour avoir lancé cette attaque. Par contre, on peut le deviner en lisant plusieurs des effroyables et cruels commentaires diffusés sur les articles qui ont été mis en ligne à ce sujet. Aussi choquant que cela puisse être, plusieurs internautes québécois ont ouvertement supporté cet acte meurtrier. Selon certains, la fusillade serait justifiée sous le prétexte de la revanche pour les chrétiens qui se font attaquer dans des pays à communautés islamiques extrémistes, avec force de langage haineux.

 

Que les québécois soient outragés d’entendre parler de discrimination et de persécution faites selon la religion d’un individu canadien dans d’autres pays est compréhensible, mais faire de la généralisation de toute une communauté religieuse est un geste tout autant exécrable. Attaquer des citoyens canadiens de religion musulmane, qu’ils soient ou non des immigrants, pour venger ces actes, c’est les reproduire exactement. C’est tout simplement barbare de tuer des concitoyens seulement pour leur différence. Ces morts et blessés étaient et sont des personnes innocentes. S’ils sont canadiens, ils ont des valeurs canadiennes et sont venus vivre ou continuent de vivre au Canada pour être en paix.

 

Il ne faut pas penser aux personnes d’ethnicité différentes comme des « eux » séparés, car c’est tous les canadiens ensemble qui forment le « nous ». Nous sommes canadiens. Et la discrimination ne sera jamais tolérée au Canada.

 

L’équipe du Front supporte les droits des étudiants de l’université qui font partie de la communauté musulmane, qu’ils soient canadiens ou internationaux.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger