Un brun de culture à récolter à l’Université de Moncton

par Shayna-Eve Hébert

Les études post-secondaires; une épreuve d’endurance physique, du temps passé à monter et descendre les collines du campus tous les jours, de longues et dures nuits à la bibliothèque au lieu de dormir dans son cocon et tout ça, les poches vidées de sous…

Cependant, est-ce possible de s’impliquer parmi toutes ces épreuves?

Eh bien, le campus de l’Université de Moncton est fier d’accueillir plusieurs activités. L’Université est très reconnue pour ses diverses activités socio-culturelles. Il est possible d’y combiner études, vie personnelle et implication.

Selon un groupe d’étudiants de l’université interrogés, «  l’implication augmente beaucoup les habilités sociales et verbales auprès des gens, développe les qualités et la personnalité, l’intelligence et même plus. »

Il est bien aussi de laisser votre cerveau prendre part aux différents aspects de la vie universitaire, soit en rencontrant de nouvelles personnes dans des groupes d’activités, soit en apprenant à vous connaître mieux personnellement ou simplement en profitant du temps enrichissant en dehors des cours.

Louis Doucet, responsable des services des loisirs culturels, partage les prochaines activités qui vont avoir lieu dans les semaines à venir.

M. Doucet, incite les jeunes danseurs à s’informer de la troupe de danse Virtuose située au campus de Moncton.

Les cours sont offerts à différents moment pendant la semaine.

En plus, il y a des cours pour tous les gens, que vous aimez le contemporain, le « ladystylin », le hip hop ou bien le « LA style » ou que vous soyez débutant dans le monde de la danse ou bien expérimenté.

M. Doucet raconte que Geneviève McIntyre et Janique Sivret, toutes deux professeurs de la troupe Virtuose, on à cœur la passion pour la danse. Le responsable des services des loisirs semble fier de la troupe, suite aux compétitions gagnées les années dernières.

Il indique que les étudiants pouvaient, la semaine dernière, se présenter aux premiers cours gratuitement afin de s’inscrire et s’informer sur les services offerts.

M. Doucet, lance aussi quelques autres activités. Par exemple,  il y aura cette année un club d’échec sur le campus.

« Les échecs c’est un jeu de stratégie, qui permet aussi de relaxer », souligne M.  Doucet.  Il y aura sûrement des compétitions à venir cette année.

De plus, il existe aussi une façon bien plaisante d’apprendre de nouveaux langages. Le service des loisirs socioculturels organise comme les années précédentes, des cours destinés aux étudiants, qui désirent apprendre l’espagnol ou l’anglais.

Les étudiants peuvent se rendre aux cours, pour un montant total de 60$ et pour une durée totale de 10 h d’enseignement dans la langue choisie.

L’information au sujet des cours n’est pas disponible maintenant, mais si vous en voulez davantage, rendez-vous au Service des loisirs socioculturels, au Centre Étudiant.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger