Un nouveau départ

AMMM_UnNouveauDepart_2Septembre

Ça y est, après maintes hésitations, maintes années à attendre ce moment, vous voilà arpentant les chemins d’un nouveau monde.

Entre mythes et légendes, l’université reste pour encore de nombreuses années l’assurance d’une meilleure vie professionnelle, ce à quoi les mutations sociétales en attestant. Au-delà de tout, la vie universitaire constitue une sorte de bouleversement, particulièrement pour les non-initié(e)s.

On y apprend à vivre en communauté, à découvrir les centres d’intérêts autour desquels l’on gravitera toute notre vie. C’est aussi à ce moment que se construisent nos personnalités, basées sur nos convictions, mais aussi notre cadre social. La plupart d’entre vous seront là pour 4 ans au minimum, 4 longues années durant lesquelles vous devriez retrousser continuellement vos manches pour y arriver. Découvrons un bout de ce chemin ensemble.

Étape 1 : Installation

Dès votre arrivée, vous devriez avoir un endroit où vivre. Normalement, le service de logement de l’université de Moncton garantit un logement au campus aux étudiants de la 1ere année. Après celle-ci, vous pourriez décider d’y rester ou pas.

La vie au campus est assez intéressante si vous êtes quelqu’un de sociable. En effet, il y a beaucoup plus d’ambiance et il y est plus facile de se faire des amis. Cela n’implique pas forcément le fait que vivre hors campus est signe de réclusion sociale. 4 résidences universitaires sont proposées au choix (mais pas toutes nécessairement disponibles) : Médard Colette, Lefebvre, Pierre Landry et Lafrance. Chacune de ces résidences présente des avantages et des inconvénients. Vous pourriez donc prendre contact avec le service de logement pour de plus amples informations.

Une fois l’installation effectuée, vous devez procéder à l’achat du « starter pack » de la vie estudiantine. L’entrée dans la vie universitaire implique aussi la naissance d’une nouvelle vie. Ainsi donc, de nouvelles dépenses y voient le jour, de l’achat des boites de céréales, jusqu’aux plaques chauffantes en passant par les assiettes et autres. Pour cela, prévoyez un budget minimaliste de 500$-750$ CAD environ. Ne gaspillez surtout pas votre argent dans l’achat de vêtement, ou pour toute autre dépense futile, il est important de bien commencer sa vie universitaire.

Étape 2 : Planification

Une fois que vous vous êtes bien installés, il est important de planifier votre évolution au sein du nouveau monde. Et pour cause, le système universitaire est nettement diffèrent de celui du lycée ou du CÉGEP (pour certains). En effet, on n’est pas assujetti à un nombre fixe de cours dans l’immédiat, même si c’est le cas sur le long terme, un programme faisant 90 crédits en moyenne.

Certains cours sont plus stratégiques que d’autres, d’où l’intérêt de bien les choisir. Pour cela, vous pourriez vous référer aux doyens de vos facultés respectives ou tout simplement au service d’accueil qui se situe au centre étudiant. Pour ceux qui ne le savent pas, certains cours se donnent en automne, d’autres en hiver ou chaque 2 ans.

Il faudrait aussi prendre connaissance des prérequis de vos cours, qui peuvent des fois fausser votre parcours universitaire. L’achat des livres et des fournitures scolaires n’est pas systématiquement requis. De par mon expérience, certains livres ne valent pas la peine d’être achetés. Dépendamment de votre programme, on ne peut pas rédiger de liste exhaustive pour cela. La seule façon d’éviter les « gaspillages » est de discuter avec les ainés, ceux ayant emprunté probablement le même chemin que vous.

Néanmoins, prévoyez un budget de 300-400$ pour couvrir l’achat de fournitures (Classeurs, stylos …) ou des livres éventuellement. Les salles de cours sont suffisamment équipées pour vous permettre d’utiliser votre ordinateur (portable bien sûr). Peut-être que vous faites partie de la génération internet, celle qui maitrise les outils informatiques.

Étape 3 : Élaboration

Une fois que vous vous êtes installés et que vous avez planifié votre long séjour, il ne reste plus grand-chose à faire. C’est peut-être là qu’intervient le miracle de la vie estudiantine. Chaque jour est diffèrent du précédent. Les expériences sociales (rencontre, activités …) deviendront le second foyer d’apprentissage en dehors du cadre universitaire. Sur une estimation moyenne, il ne vous faudra pas moins de 350 $ par mois (hors loyer et hors scolarité) pour vivre.

Bien sûr c’est un chiffre blanc, certains y arrivent avec beaucoup moins que ça. N’oubliez pas que l’été vous pourriez toujours travailler, pas nécessairement pour soutenir vos parents, mais pour évoluer tout simplement.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger