Un nouveau genre d’aigle a pris place sur le campus

par Gérard Connolly

Ici, il ne s’agit pas d’une nouvelle espèce animale, mais d’un nouveau regroupement d’étudiants. Ces personnes ont un intérêt commun : les jeux vidéo.

L’an dernier, quelques étudiants ont eu l’initiative de créer un groupe afin de jouer avec une communauté locale.

Comme première forme de recrutement, un espace était réservé lors des journées d’accueil (également appelées journées kiosques). Sur le site, il y avait les bâtisseurs du projet qui présentaient des extraits de parties sur un grand téléviseur. Leur mission était d’attirer l’attention en créant un effet boule de neige et de trouver le maximum de nouveaux membres que possible.

L’an dernier, lors du premier semestre, il y a eu un tournoi du jeu Super Smash Bros. Brawl sur la Wii de Nintendo. L’activité a été entièrement organisée par les membres fondateurs de l’association. Elle s’est déroulée sur le campus dans le but d’être accessible aux intéressés.

Ensuite, les activités du groupe se sont un peu estompées, faute de temps et de membres impliqués.
La première année d’existence du groupe a été très silencieuse et peu active en raison du manque du financement et de la portée de la publicité à cet effet.

Présentement, il y a un groupe Facebook ouvert à tout ceux et toutes celles qui visent à redonner vie à ce projet. Il est possible de s’y rendre au www.facebook.com/groups/183278888470538/?fref=ts. Des suggestions d’évènements sont les bienvenues sur le groupe.

Si vous pensez avoir un intérêt pour ce type d’association, vous êtes certes le bienvenu.

Certains des membres ont terminé leur parcours universitaire sur le campus et vous cèdent le flambeau. Pour que cette collectivité fonctionne, il faudra miser sur plus de promotion et tenter d’amasser des fonds. Pour les adeptes de jeux vidéo il existe également le page Facebook : GFNB : Gamers Francophones du Nouveau-Brunswick / Les Aigles Virtuels. Il est possible d’accéder à des nouvelles, des évènements ainsi qu’à des offres au lien suivant : https://www.facebook.com/groups/294001963982921/. Vers la fin de l’été, ce groupe comptait environ 250 membres et attend toujours que vous vous y ajoutiez à ce nombre.

Ici, l’imagination est la limite. Comme vous l’aviez probablement déjà deviné, ce projet n’a pas qu’une mission, mais il vise également à accroître la scène vidéo ludique francophone. Vous avez maintenant en main l’occasion de créer des évènements ainsi qu’une communauté puissante qui fera rayonner le campus par le biais de cette nouvelle discipline. Serez-vous de celles et de ceux qui sauveront l’avenir de cette initiative vieille d’à peine un an?



Partagez!