Un resto-lounge étudiant

par Joey Couturier

L’absence d’un grand bar étudiant se fait ressentir à Moncton; même le campus d’Edmunston et de Shippagan ont La cheminée et Le Baccus pour faire la fête. Bien entendu, cette situation n’est que temporaire, mais elle fait quand même mal à la vie étudiante. Qu’on soit d’accord non, beaucoup d’étudiants aiment se détendre, bien accompagné autour d’une bière froide. Idéalement, un bar sur le campus est l’endroit parfait pour ce genre d’activité, mais malheureusement pour les étudiants de Moncton, l’Osmose a fermé ses portes depuis déjà quelques mois.

Par chance, nous avons le Coude qui agit provisoirement comme pub étudiant, mais le coude est davantage un salon qu’un bar en soit. Toutefois, rassurez-vous, car derrière les vitrines cachées de l’osmose se trame des changements. Notre bar étudiant est en métamorphose. Les rénovations avancent et les travaux devraient se terminer dans les premières semaines du mois de septembre de cette année. Je me suis entretenu avec notre présidente Joëlle Martin sur le sujet. Même si certains détails restent encore confidentiels, l’idée semble prometteuse, de plus, d’ici les prochaines semaines, une maquette sera affichée avec des détails visuels du projet.

Aucun nom ou titre n’existe encore actuellement pour nommer le nouvel établissement. Cependant si vous vouliez avoir une discothèque typique comme autrefois, vous serez peut-être déçu, car le prochain bar étudiant adoptera une nouvelle formule. Le jour, le complexe fera office de restaurant, loin du type de cantine ou cafeteria. Avec un menu diversifié pour tous les goûts. Plus d’une centaine de places assises pour accommoder une vaste quantité d’étudiants. L’établissement sera géré par un concessionnaire qui à ce jour n’a pas encore été sélectionné. À partir de 19heure, le restaurant laissera place au bar qui sera complètement géré par l’équipe de l’Osmose. La cuisine restera tout de même ouverte pour les clients qui voudront de la nourriture classique de bar, comme des ailes de poulet ou des nachos. Pour ceux qui voudront faire des travaux, des rencontres ou tout simplement pour tuer du temps entre les cours, le coude restera quand même ouvert pour les étudiants qui n’auraient pas le goût de s’asseoir au restaurant.

Plusieurs sont patients, mais ont hâte profiter de leur nouvel établissement. « Même si ça fait pas longtemps que je suis à l’uni, pour moi l’Osmose ça fait partie de mon identité universitaire, j’ai hâte que ça rouvre même si le coude fait l’affaire en attendant. » Dit Judith Cormier, étudiante en Traduction. Il nous faudra donc attendre jusqu’en septembre pour voir l’ouverture des ancienne porte de l’Osmose.

Partagez!