Un retour des fêtes difficile

MPC_un retour des fêtes difficile_12 janvier 2016 photo 1

Après avoir profité d’une dizaine de jours de congé, l’équipe masculine de Serge Bourgeois était de retour en action.  Les Aigles Bleus n’ont pas obtenu un bon départ, s’inclinant 4 à 1 contre la formation des Huskies et 8 à 2 face à Acadia. Ces contres performances classent le Bleu et Or au sixième rang du circuit de l’Atlantique.

La préparation a semblé être ratée pour l’équipe de hockey des Aigles Bleus, alors qu’ils n’ont pas su livrer la marchandise. Leur plus récent revers a été difficile à avaler, voyant l’équipe adverse inscrire plus de six filets pour la première fois cette saison.

Le capitaine, Alex Emond, sait qu’ils auraient pu, lui et ses coéquipiers, être meilleur : « On n’a pas exécuté le plan de match, on savait qu’ils allaient utiliser la grandeur de la patinoire. On n’a pas su couper leur vitesse de transition. Il y a évidemment place à l’amélioration de ce côté. »

La surface olympique a su faire une grosse différence pour les Aigles qui n’ont pas su s’ajuster assez rapidement.

Emond est d’avis qu’il faut mettre les défaites de la fin de semaine derrière et se concentrer sur les prochaines parties. Pour ce faire, il indique : « On doit apprendre du passé et se mettre des objectifs qui sont atteignables pour que les gars jouent de façon plus motivée et intense », explique le vétéran. « Les prochaines parties seront cruciales pour notre positionnement au classement et également pour la confiance. »

Il est certain que ce départ difficile affecte quelque peu le moral de l’équipe. Danny Chiasson, nommé athlète de la semaine, se dit conscient de l’ambiance, mais est optimiste pour le futur.

« L’atmosphère n’est pas la meilleure, mais ce qui est beau avec le hockey, c’est que nous pouvons tout recommencer la semaine d’après. Ça doit débuter avec une bonne semaine de pratique et par la suite, être prêt pour nos deux gros match d’en fin de semaine. Nous devons laisser les défaites derrière et bâtir sur le positif. »

Leurs deux prochains adversaires seront l’université Saint Mary’s, qui se trouve au quatrième rang du classement, et Acadia, qui est présentement la formation à battre alors qu’elle se tient à la première position du classement de la Ligue de sport universitaire de l’Atlantique. Les Aigles auront la chance de performer devant leurs partisans, un aspect qui pourrait jouer en faveur de ces derniers. C’est tout de même une grosse épreuve qui attend l’équipe de hockey masculin du Bleu et Or.

Retrouver le chemin de la victoire est primordial, selon Chiasson : «Nous allons certainement rebondir avec deux grosses performances. Nous devons jouer la game des Aigles Bleus et on pourra compétitionner avec n’importe quelle équipe dans la ligue. »

Le numéro six sait ce que l’équipe doit faire pour remporter les affrontements : « Nous devons revenir au jeu simple et ne pas nous compliquer les choses. Également, gagner nos batailles et travailler plus fort que nos adversaires, car nous ne gagnerons pas simplement avec les skills. »

Cette semaine d’entraînement permettra à la formation de Serge Bourgeois d’ajuster et de régler les problèmes qui ont mené à leur échec durant les dernières rencontres. La deuxième partie de la saison reste toujours la plus difficile. Chaque équipe élève leur jeu d’un cran pour faire sa place parmi les meilleurs et accéder aux séries éliminatoires.

C’est donc le 15 et le 16 février prochain à 19h que les Aigles Bleus reprendront l’action à l’aréna Jean-Louis Lévesque.

Partagez!