Une semaine pour savourer différents « lobster rolls »

Un « lobster roll » classique. Photo gracieuseté.

Un « lobster roll » classique. Photo gracieuseté.

Notre homard rouge, si mythique en Acadie, sera au cœur de la Fête du Lobster Roll, un festival d’une semaine qui mettra dans en vedette la guédille au homard, qui consiste d’un petit pain rempli de homard enrobé de mayonnaise, beaucoup mieux connue sous le nom de « lobster roll ». Jacques Allain, un des organisateurs de l’évènement nous explique que : « ça fait penser à Burger Battle à Fredericton, où chaque restaurant fait un burger original et le monde peut voter sur leur burger préféré ».

Alors qu’ils ont puisé l’idée des villes environnantes qui proposent des festivals semblables, ils se démarquent non seulement en mettant le « lobster roll » à l’honneur, mais aussi par le nom de l’évènement. Un nom qui représente une communauté de mangeurs de guédilles au homard qui ne sont pas divisés par la langue, donc « on a trouvé un nom avec un peu de français et un peu d’anglais », nous dévoile Allain.

Les restaurants participants

La Fête du Lobster Roll rassemblera 21 restaurants et un « food truck » du centre-ville de Moncton sous un mandat commun, soit de produire un « lobster roll » unique. « C’est quelque chose qui manque pour le monde du « service industry », de pouvoir faire des choses ensemble, de se parler entre les restaurants », nous confie Allain.

Les restaurants participants comprennent le « food truck » Banh Mignon et les restaurants Café Archibald, Cinta Ria, Café c’est la vie, Dolma, Guacamole, Güsto, Hynes, Jean’s Restaurant, La Louche, Les Brumes du Coude, Les Gourmandes, Little Louis’, Manuka, Osaka Hibachi, Pastalli, Piatto Pizzeria, St-James Gate, The Keg, The Old Triangle, Triiio et Zio’s Pizzeria.

Des souvenirs variés face au homard

Les propriétaires du Manuka, un des restaurants participants à la Fête du Lobster Roll, Camille Pluymackers, qui gère

Le Manuka, un des restaurants participants à la Fête du Lobster Roll. Photo Gabrielle Viger, Le Front.

Le Manuka, un des restaurants participants à la Fête du Lobster Roll. Photo Gabrielle Viger, Le Front.

aussi la cuisine, et André Léger, forment un couple dans la vie comme dans les affaires, mais une chose qu’ils ne partagent pas est le souvenir qu’ils associent au homard. André Léger, natif de Moncton nous parle de son enfance « quand mon père était pêcheur, j’apportais souvent du homard à l’école, quand tout ce que je voulais, c’était un boloney sandwich comme les autres. » Alors que Pluymackers, native de la France, associait le plat à de la fine cuisine, très rare chez elle. « Mais avec mon mari, c’est devenu une tradition familiale de se rassembler toute la famille autour de homard frais. »

Une Fête du Lobster Roll inclusive

Un des organisateurs de la Fête du Lobster Roll, Jacques Allain avoue que l’idée initiale était de faire leur propre

Un des organisateurs de la Fête du Lobster roll, Jacques Allain. Photo Gabrielle Viger, Le Front

Un des organisateurs de la Fête du Lobster roll, Jacques Allain. Photo Gabrielle Viger, Le Front

« Burger Battle » comme il se produit à Fredericton. Cependant, les esprits culinaires qui se sont rassemblés pour créer un festival propre à Moncton ont voulu inclure la communauté asiatique, qui prend une grande place dans la restauration dans le centre-ville. « Des burgers c’est pas trop quelque chose qui va dans la cuisine asiatique, but des fruits de mer, ça a une grande place dans ce qu’ils préparent. » On peut compter deux restaurants et un « food truck » asiatiques dans la programmation de la Fête du Lobster Roll.

La Fête du Lobster Roll a débuté le 21 septembre et se poursuit jusqu’au 27 septembre. La guédille au homard gagnante sera choisie à l’aide de votes du public. Toutes et tous peuvent voter une fois sur le site internet de l’évènement qui porte le même nom que le festival.

Partagez!