Une victoire qui a un prix

UNE_MPC_une victoire qui a un prix_14oct2015

Photo gracieuseté

C’est jeudi dernier, dans le nid des Aigles, que l’équipe masculine de hockey de l’Université de Moncton débutait la saison. La troupe de Serge Bourgeois a réussi à aller chercher une victoire de 4 à 1 lors d’une partie haute en émotion. L’équipe locale affrontait les Tommies de St.Thomas. Deux joueurs ont été expulsés de la rencontre, alors qu’un joueur des Aigles Bleus a dû quitter la glace, désorienté, suite à un violent coup à la tête.

Un jeu intense

Le jeu physique était à l’honneur lors de cette partie où les mises en échec étaient distribuées d’un côté comme de l’autre. Les arbitres ont sévi plus d’une fois. Au total, 67 minutes de punitions ont été accordées.

La première percutante collision s’est produite pendant qu’un joueur des Tommies tentait une incursion au filet. L’impact a été sévère. L’attaquant de St.Thomas est resté étendu sur la patinoire plusieurs minutes pour ensuite retourner au banc des siens par ses propres moyens.

Le moment choc est arrivé à la 13e minute de la troisième période. Une passe d’un des défenseurs des Aigles a été effectuée du fond de la zone défensive, dirigée à l’endroit d’Alex Noel. Celui-ci n’a jamais vu venir son adversaire alors que le joueur des Tommies y est allé d’un sérieux coup à la tête. Le casque du joueur local n’est pas resté en place et s’est ramassé quelques mètres plus loin de l’attaquant.

La foule a retenu son souffle au moment de l’impact. Elle a compris la sévérité du geste lorsque Noel a tenté de se relever seul, mais est retombé presque aussitôt, rattrapé par le physiothérapeute. Il a tout de même réussi à quitter la surface de jeu sur ses deux jambes. Il n’est toutefois pas revenu au jeu.

Danick Emond est venu à la défense de son coéquipier et s’est rué sur le joueur adverse. Il a été expulsé du match et a écopé d’une pénalité de 10 minutes pour inconduite et 4 minutes de punitions mineures pour rudesse et assaut.

De l’autre côté, celui ayant distribué la mise en échec, Jordan Moore, a également été expulsé de la rencontre et s’est vu attribuer une inconduite de partie (10 minutes) et un 5 minutes pour contact à la tête.

Il y a eu plusieurs impacts tout au cours de la rencontre. Les arbitres ont sévi pour la majorité du temps.

« Je ne peux pas me prononcer sur le travail des officiels durant la soirée. Cependant, je crois que c’est l’entière responsabilité du joueur de voir si son opposant est en mauvaise posture ou non. Je pense que le joueur qui a mis en échec Alex Noel a manqué de jugement. Pour ce qui est de sa condition, nous en saurons plus au cours des prochains jours », explique le Capitaine Alex Emond.

Résumé

Le Bleu et Or ont été les premiers à s’inscrire au compteur. Pierre Durepos a laissé partir un lancer frappé de la ligne bleue. La rondelle s’est retrouvée derrière le gardien adverse. Ce but comportait toute son importance, alors que les Aigles ne connaissaient pas le meilleur début de rencontre. Le premier vingt s’est terminé avec 13 lancés contre 7 pour les visiteurs.

De retour en deuxième période, les Tommies s’inscrivent rapidement au tableau indicateur tandis que le gardien des Aigles, Lemay, cède sur un retour de lancer.

La constante indiscipline de St.Thomas place les Bleus de nouveau en avance. Steve Lebel fait scintiller la lumière verte derrière le filet lors de l’avantage d’un homme.

La dernière période appartient aux Aigles et ils enfoncent deux autres buts dans la cage adverse. L’un d’eux fût compté à force égale par Alex Saulnier avec un tir dans la partie supérieure, un lancer qui n’a laissé aucune chance au gardien. L’équipe de Bourgeois ferme les livres en fin de match lorsque Danny Chiasson profite d’un retour de lancer pour faire 4 à 1 en leur faveur.

Les impressions du Capitaine

Le premier match de l’année a toujours une importance particulière selon le capitaine des Aigles, Alex Emond.

« Je suis content du résultat, mais pas encore satisfait de l’équipe. Selon moi on a un meilleur potentiel que ce que les gens ont vu hier soir », dit Emond.

Avec 3 buts sur un total de 4 produits en avantages numériques, il est clair que cet aspect du jeu a réussi aux Aigles Bleus pour cette soirée de travail. « La grande raison du pourquoi on a eu du succès, c’est qu’on ne s’est pas posé de questions, on a lancé au filet adverse », annonce le numéro 20.

« Nous avons beaucoup d’aspects à travailler pour le prochain match. Premièrement, l’exécution avec la rondelle doit être meilleure. Il faut améliorer notre jeu défensif et puis revoir notre attaque avec l’avantage de deux hommes (5 contre 3) », termine le capitaine.

La prochaine partie des Aigles Bleus se déroulera le vendredi 16 octobre prochain à 19 h dans le domicile d’Acadia.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger