Une victoire et un bond au classement pour les Aigles Bleus

aa_hockeymasculing1_30novembre

Mise en jeu dans le match affrontant les Aigles Bleus de Moncton au Tigers de Dalhousie. Photo contribution : Anthony Azard.

C’est dans un regain d’énergie que les Aigles Bleus ont remporté, mercredi soir, le match affrontant les Tigers de l’Université Dalhousie au compte de 4 à 2 devant une foule d’environ 360 personnes à l’aréna Louis J. Lévesque du campus universitaire de Moncton.

Les buts de Kelly Bent et Jackson Playfair ont permis au Tigers de gagner confiance avec une avance de 2 à 0. Deux buts que Thibeau n’a pas été en mesure de prévoir.

« Ils ont marqué deux drôles de buts, dont le premier qui a frappé notre défenseur et notre gardien a fait une gaffe sur le deuxième », a dit l’entraineur Serge Bourgeois.

Malgré tout, le bleu et or jouait très offensif. Dès le début de la première période, le lancer de Roussy (#11) a presque été fructueux dans le filet des Tigers. Un peu plus tard, Lebel (#4), Plante (#27) et Beaulac (#24) décocheront des tirs qui ne réussiront pas à traverser le jeu habile du gardien de Dalhousie, Corbin Boes. En fin de première période, la troupe de Moncton avait une large avance sur les tirs au but au nombre de 20 contre 7 pour les Tigers. C’est aussi à ce moment que les Aigles ont pris leur envol. Avec seulement six secondes à jouer à la période, Mitchell Robillard, assisté par Marc-Anthony Therrien et Robbie Graham, comptèrent le premier but de la partie.

Début de la deuxième période. Motivé par le but en fin de première, Allain Saulnier, assisté par Pierre Durepos, Jean-Sébastien Fournier, marqueront en avantage numérique après 6:25, ce qui conduit le score à égalité, 2 à 2. Onze minutes plus tard, grâce à un trio composé de Steve Lebel, Pierre Durepos et Alex Saulnier, ils ont su ramener l’avance aux Aigles Bleus. C’est sans surprise que Jean-François Plante a assuré le gain du bleu et or avec le quatrième but dans un filet ouvert à 18:36 de la dernière période. C’est son 18e de la saison.

Troisième période. Un début de période avec peu d’action, mais l’énergie a redoublé après l’excellent arrêt de Thibeau devant le nid des Aigles. À mi-chemin de la période, double pénalité à Durepos et à Lebel de la troupe de Moncton pour avoir accroché et brusqué respectivement. Les Aigles se sont très bien défendus en effectuant de nombreux dégagements de l’autre côté de la glace, au grand plaisir des partisans du bleu et or qui soupiraient et applaudissaient de soulagement.

« Lors du 5 contre 3 pour un plein deux minutes, les gars ont fait un travail exceptionnel. Cela a tué leur élan et on a conservé notre avance et marqué le but d’assurance. On avait le focus et on savait que la partie allait être difficile à gagner. On a tout donné », affirme le défenseur Pierre Durepos qui a été choisi joueur Subway du match.

Suivant les deux buts de la première période, Brandon Thibeau n’a accordé aucun but et a fait face à 28 lancers dans la partie. Grâce au côté offensif des Aigles, Corbin Boes a vu 39 rondelles à l’autre bout de la patinoire.

Pour la deuxième fois d’affilée, l’Université de Moncton remporte un match contre l’Université Dalhousie, match qui s’est terminé avec le même score que la partie de mercredi soir. Dans le classement de la SUA, la troupe des Aigles monte d’une position au classement général. Ils se retrouvent (les Aigles) maintenant en 6e position, échangeant leur place avec les Panthers de UPEI.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger