Volleyball féminin : Les Aigles maintenant 4-0 après une victoire contre Acadia

par Normand d’Entremont

Avec chaque victoire qu’elles ajoutent à leur fiche, les Aigles ressemblent de plus en plus à une équipe qui pourrait faire concurrence pour un championnat atlantique.

L’équipe de volleyball féminin est demeurée invaincue avec une victoire de 3 manches à 1 (25-17, 21-25, 25-19, 25-12) sur les Axewomen d’Acadia University vendredi soir au gymnase du CEPS Louis-J.-Robichaud.

Le Bleu et Or augmente ainsi sa fiche parfaite à 4-0 dans son dernier match à domicile avant les fêtes et monte au deuxième rang du classement du Sport universitaire atlantique.

La victoire est d’autant plus impressionnante compte tenu du fait que les Aigles n’ont pas eu les services de la joueuse à la technique Crissy Roy en raison d’une blessure au dos, un fait qui a été annoncé tout juste avant le début de la partie.

Si les Aigles manquaient quand même un peu d’exécution lors de leur première dispute, selon l’entraineuse en chef Monette Boudreau-Carroll, elles commencent à trouver leur forme de plus en plus.

« Nous sommes contentes (avec notre fiche), affirme Boudreau-Carroll en souriant. J’ai trouvé que les filles étaient un peu plus crisp aujourd’hui. Nous avons perdu une bonne vétérane en Crissy Roy quelques minutes avant le match, mais chapeau à Natasha LeBlanc qui a fait du bon travail dans sa place. Ç’a vraiment été une victoire d’équipe ».

Selon l’entraineuse en chef, le fait que LeBlanc ait rentré si bien dans le système des Aigles démontre le caractère et l’esprit d’équipe du Bleu et Or.

« Ça démontre la profondeur, mais encore plus le vouloir de jouer en équipe, poursuit-elle. Souvent, ce n’est pas la personne avec qui on joue, mais plutôt le gilet qui compte. (Acadia) a eu quelques blessures et on voyait que cela changeait leur jeu, tandis que nous avons réussi à garder notre système ».

Moncton entreprendra maintenant un voyage au Québec pour disputer 4 parties hors conférence en seulement trois journées, soit contre les équipes de l’Université Laval, l’Université de Montréal, l’Université de Sherbrooke et McGill University.

« C’est quand même une grosse fin de semaine, souligne Véronique Carroll, elle qui a été nommée joueuse du match dans la victoire contre Acadia. Nous allons pratiquer fort cette semaine pour essayer de trouver notre tempo parce que là que nous avons du succès ».

Partagez!