Volleyball : avoir du temps pour s’améliorer

Nicole Jamieson des Aigles Bleues retourne un ballon samedi soir, à Wolfville. Photo : gracieuseté

Étant déjà exclues du championnat, les Aigles Bleues ont encore quelques matchs à jouer cette saison et devront s’en servir pour continuer à chercher et à améliorer ce qui ne fonctionne pas au sein de l’équipe.

Les Aigles Bleues ont joué deux matchs cette semaine. Elles l’ont bien entamée en l’emportant 3-1 sur les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick, mais ça s’est compliqué samedi avec la défaite de 3-0 face aux Axewomen de l’Université Acadia.

Les joueuses de UNB sont toujours sans victoire cette saison avec la victoire des Aigles de mercredi.

L’équipe de l’Université de Moncton a été chercher ce match avec la marque de 18-25, 25-19, 30-28 et 25-20. Pascale Doiron et Christelle Bertin se sont démarquées avec respectivement 43 et 42 attaques, suivies de Melika Belliveau des Varsity Reds avec 40. C’est en somme un match très serré où les Aigles ont su profiter des occasions et gagner les moments qui comptaient.

Les Aigles ont bien bataillé samedi face aux Axewomen de l’Université Acadia sans toutefois réussir à remporter un set. Elles se sont inclinées 18-25, 16-25 et 16-25. C’est encore la vedette des Aigles qui est ressortie du lot avec 35 attaques, mais Acadia a dominé du côté des digs avec un total de 57.

Il reste trois parties à la saison des Aigles, dont deux à la maison. Leur prochain match sera le 10 février au CEPS Louis-J. Robichaud, face aux Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick, en après-midi.

Partagez!