Vox Pop : Prix du permis de stationnement

 

200$ pour un permis de stationnement annuel. Cette augmentation du prix a beaucoup fait jaser durant la première semaine de cours. Nous avons posé quelques questions aux étudiants pour obtenir leurs opinions sur le sujet.

Questions

1 – Est-ce que tu étais au courant que le prix du permis de stationnement annuel pour les étudiants a augmenté de 25$ cette année et est maintenant de 200$?

2 – Penses-tu que ce prix (200$) est raisonnable?

3 – Est-ce que la qualité du stationnement vaut le prix du permis?

4 – Penses-tu que le stationnement devrait être inclus dans les frais de scolarité?

5 – Quel prix est-ce que tu jugerais raisonnable pour le permis de stationnement annuel?

Émilie Arseneault, étudiante en criminologie

cm_act_voxpoppermisstationnement01_6oct

Émilie Arseneault. Photo contribution : elle-même.

1 – Oui, je le savais.

2 – Non. C’est bien trop cher.

3 – Il n’y a pas beaucoup d’endroits pour stationner.

4 – Personnellement, je pense que oui.

5 – Je pense que ça devrait être inclus dans les frais de scolarité.

Véronique Manuel, étudiante en psychologie

1 – Oui. Comme étudiante en troisième année à l’université, le prix du permis de stationnement a monté de 25$ chaque année depuis ma première année.

cm_act_voxpoppermisstationnement02_6oct

Véronique Manuel. Photo contribution : elle-même.

2 – Non. Je comprends que l’université doit payer des frais pour entretenir et déblayer les espaces de stationnement pendant l’hiver. Cependant, si les prix du permis continuent à augmenter à la même fréquence, l’argent gagné devrait être mis vers la construction d’autres espaces de stationnement. Depuis le début de mes années universitaires, je n’ai vu aucune nouvelle espace de stationnement.

3 – La qualité du stationnement ne vaut définitivement pas le prix du permis. Il est presque impossible de se trouver un endroit pour se stationner si on n’arrive pas un bon trente minutes avant un cours. De plus, pendant l’hiver, les espaces de stationnement ne sont pas très bien nettoyés.

4 – Ce serait une très bonne idée! Vu que chaque étudiant paie déjà une grosse somme d’argent pour ses frais de scolarité chaque année, il devrait avoir l’option de stationner sa voiture (si c’est le cas) dans les stationnements de l’université gratuitement. Un prix fixe pourrait même être ajouté aux frais de scolarités de chaque étudiant pour les stationnements tout comme pour les documents officiels, prix médias, etc.

5 – Je pense qu’un prix raisonnable pour un permis annuel serait d’environ 75$.

Annick Gallant-Roy, étudiante en études familiales

1 – Oui, je savais!

2 – Non, c’est trop cher!

3 – Non, il n’y a pas assez de stationnements

4 – Oui, je pense que ça devrait être inclus dans les frais de scolarité.

5 – Je pense que ce serait raisonnable d’inclure dans les frais de scolarité.

Jacob McGraw, étudiant en sciences politiques

1- Oui, je savais que le prix avait augmenté de 25$ cette année.

2- Oui, le prix est raisonnable si on compare avec d’autres permis de stationnement dans la ville.

3- Le stationnement est suffisant, mais mal disposé.

4- Non, le stationnement ne devrait pas être inclus dans les frais de scolarité, sauf si l’étudiant pourra s’en retirer.

5- Je suis correcte avec le prix actuel.

Véronique Landry, étudiante en psychologie

1 – Oui, je pense que je l’ai su à la fin de l’année dernière.

cm_act_voxpoppermisstationnement03_6oct

Véronique Landry. Photo contribution : elle-même.

2 – Je trouve ça cher, mais comparativement à ce que des étudiants d’autres universités m’ont dit, c’est dans la norme, mais c’est sûr que c’est du ouï-dire.

3 – Non. Je trouve que, surtout l’hiver, il y a plusieurs bâtiments où il est difficile, voire impossible, de se trouver du stationnement. Taillon est probablement le pire.

4 – Je ne pense pas que c’est une bonne idée parce que l’université a beaucoup de difficultés financières et on couperait un autre moyen de revenu ce qui résulterait probablement dans une hausse des frais de scolarité. À moins que l’Université puisse ajuster ses chiffres de sorte qu’elle augmente le cout de quelque chose d’autre que le cout des frais de scolarité.

5 – C’est dur à dire, s’ils augmentent le nombre de stationnements, je pense que c’est raisonnable. Je sais que l’université éprouve présentement des difficultés financières et ils doivent monter les prix quelque part et préférablement pas les frais de scolarité. Je trouve que selon la situation actuelle, le permis ne devrait pas dépasser les bornes du 150-160$.

Partagez!